Evolution et évolutionnisme, La Vie

Tourmaï est-il bipède ?

https://www.lefigaro.fr/sciences/toumai-et-le-femur-de-la-discorde-20201228

Le fémur de Toumaï, notre plus vieil ancêtre, au cœur d’invraisemblables polémiques

ENQUÊTE – Depuis près de 20 ans, l’os de ce primate vieux de 7 millions d’années, considéré comme le plus ancien représentant des hominidés, est à l’origine d’une étonnante discorde.

Par 

Publié hier à 17:20, mis à jour il y a 39 minutes
Tourmaï est-il bipède ? dans Evolution et évolutionnisme

C’est un os qui pose problème. Un fémur de près de 7 millions d’années, découvert en juillet 2001 auprès d’un crâne, de fragments de mâchoire et de quelques dents, dans le cadre d’une mission paléoanthropologique franco-tchadienne dirigée par le Français Michel Brunet, professeur à l’université de Poitiers. De ces ossements, l’équipe avait alors fait naître Toumaï, considéré comme le plus vieux représentant connu des hominidés (les ancêtres des hommes et de leurs proches cousins depuis la séparation avec le chimpanzé).

Mais il y a un hic: selon un article publié en novembre dernier dans la revue Journal of Human Evolution (JHE), l’analyse de ce fémur prouverait que Toumaï n’était pas bipède, mais marchait à quatre pattes. De quoi perdre le statut d’ancêtre direct des hommes modernes pour récupérer celui, beaucoup moins prestigieux, de très vieux primate. Cette publication est d’autant plus surprenante qu’elle est signée par une ancienne élève et un ancien confrère de Michel Brunet à l’université de Poitiers, Aude Bergeret et Roberto Macchiarelli.

«En aucun cas, nos travaux n’enlèvent quoi que ce soit à l’importance de Toumaï, prévient Aude Bergeret, désormais directrice du Muséum d’histoire naturelle de Montauban. Cette découverte reste exceptionnelle! Nous voulions juste prendre en compte l’ensemble des données, ce qui n’avait pas été fait, et ainsi ouvrir le débat.» Et il faut bien admettre que débat il y a.

Dans l’attente d’un verdict

Ce fémur, Aude Bergeret et Roberto Macchiarelli n’ont pas pu l’étudier directement. «Nous avons travaillé à partir des photos que j’avais prises à l’époque de mon stage, en 2004», précise la chercheuse. Lors de ce stage, trois ans après la découverte du fossile, on demande à la jeune femme d’analyser les ossements et minerais trouvés à proximité du crâne de Toumaï et qui dorment depuis dans des tiroirs. Les trois quarts des membres du laboratoire sont alors au Tchad pour le tournage d’un documentaire. Intriguée par ce long os qu’elle rechigne à découper pour l’analyser, elle prend conseil auprès de Roberto Macchiarelli, un des seuls enseignants de la discipline encore présent à Poitiers. «On discute et, par déduction, on comprend que ce fémur n’est pas celui d’un simple mammifère mais bien celui d’un grand primate», raconte-t-elle. Or d’après son numéro d’inventaire, l’os semble avoir été trouvé près du crâne… Ce serait donc le fémur de Toumaï. Une découverte de laboratoire sensationnelle!

 

D’autant que Brunet a publiquement regretté l’absence de ce type d’os parmi les fragments trouvés au Tchad. Le fémur ne figure pas dans l’inventaire officiel lorsque, alors que Michel Brunet n’est pas sur place, l’équipe met au jour le fossile en 2001 au Tchad, il n’apparaît pas dans les différents articles publiés à partir de 2002 dans la revue Nature, définissant l’espèce à laquelle appartenait Toumaï (Sahelanthropus tchadensis) et concluant à sa bipédie. Le patron de l’équipe devrait donc être ravi par la découverte de Bergeret et Macchiarelli. Pourtant, Aude Bergeret ne reverra jamais l’os et ne poursuivra pas l’aventure au sein de l’équipe de Brunet ; le scientifique expliquera que «ses notes étaient insuffisantes pour qu’elle obtienne une bourse». Trois ans plus tard, Roberto Macchiarelli est lui aussi poussé vers la sortie. Le fémur reste en possession du laboratoire, et Michel Brunet niera longtemps son existence.

 

Il a fallu attendre 2017 pour qu’il s’engage à lancer de nouvelles analyses, à la suite d’une interpellation publique de Roberto Macchiarelli lors d’un colloque de la Société d’anthropologie de Paris (SAP). Une équipe de Poitiers a donc procédé à une nouvelle analyse de l’ensemble des ossements connus de Toumaï, dont ce fémur. Et selon eux, il n’y a pas de doute: il appartient à Toumaï, qui était bien bipède. «Nous arrivons à cette conclusion par l’étude du fémur, mais aussi par la base de son crâne», explique l’un de ses premiers auteurs, Franck Guy. L’article, soumis en septembre à la revue Nature, est toujours en attente de validation par les pairs. Et tant que le verdict n’est pas rendu, les auteurs ont beau l’avoir mis en ligne sur le site Research Square, ils se refusent à de plus amples commentaires. «Le processus de validation scientifique doit suivre son cours», explique-t-on. Même constat chez la plupart des scientifiques que nous avons tenté d’interroger. La consigne vient d’en haut: pas de commentaire avant que l’article soit, ou non, validé par une revue.

Photos et trahisons

Toumaï n’en est pas à sa première polémique. Car non seulement les spécialistes se divisent sur le plan scientifique, mais les trahisons vont aussi bon train dans le petit groupe dirigé par Michel Brunet en 2001. Ainsi Alain Beauvilain, géographe, qui dès le 31 juillet 2001 vend la mèche de la découverte du fossile au Figaro. Il sera évincé de la mission de Brunet à cause de cette fuite. Depuis, il a multiplié les articles scientifiques qui égratignent la réputation de son ancien patron. En 2009, il publie des photos dans une petite revue sud-africaine. Une première polémique naît alors sur une dent qui aurait été replacée sur la mâchoire… S’ensuit un débat par publications interposées, puis une rétractation d’un des principaux alliés de Beauvilain.

Mais la question demeure: pourquoi avoir bougé cette dent et ne pas l’avoir précisé dans la publication originale? C’est aussi par ces photos que commence l’histoire du fémur, car c’est la première fois que cet os allongé apparaît sur des images publiées. Ce qui n’était qu’un débat de laboratoire devient affaire publique. Pourquoi ne pas avoir mentionné la présence d’un tel os dans les différentes publications? Pourquoi Michel Brunet a-t-il affirmé ne pas avoir trouvé de fémur?

 

On ne saura même jamais si ce fossile a véritablement été découvert à proximité du crâne. Le cliché qui montre les pièces soigneusement alignées sur le sable serait un assemblage réalisé pour la prise de vue. C’est en tout cas ce qu’Ahounta Djimdoumalbaye, l’un des quatre découvreurs de Toumaï, a raconté à La Recherche en juillet 2009… Une version contestée par Alain Beauvilain dans ce même magazine. «Malheureusement on ne peut se baser que sur les photos publiées, commente Aude Bergeret. Il semble que le fémur soit bien lié au crâne. Quoi qu’il en soit c’est celui d’un primate.» Si ce n’est pas celui de Toumaï, il s’agit donc d’un autre grand primate qui vivait au même moment et au même endroit.

«Toumaï est un fossile exceptionnel, commente sous couvert d’anonymat un paléoanthropologue. Il faut réussir à prendre de la hauteur par rapport à l’ensemble de ces polémiques pour juger de son importance dans notre discipline. La question de la bipédie se pose certes. Peut-être n’était-il pas bipède comme nous le sommes… Ce qui ne signifie pas qu’il n’était pas bipède du tout.» Le passage du statut de quadrupède à celui de bipède est essentiel dans l’avènement de l’humanité: il a permis de libérer les mains qui, petit à petit, ont su maîtriser différents outils.

Dans la grande famille des hominidés, une seule forme de bipédie s’est imposée, que l’on pourrait qualifier de terrestre et qui se caractérise d’un point de vue anatomique par l’alignement des vertèbres au niveau du crâne, par la structure des fémurs, ou encore du bassin. Mais une découverte récente a ouvert de nouveaux horizons: des fossiles découverts en Bavière datés de 11,6 millions d’années et appartenant à une espèce de grand singe, Danuvius guggenmosi, portent tous les signes de la bipédie (cheville perpendiculaire au sol, jambe bien verticale avec le genou et la hanche verticaux en extension, morphologie de tibia caractéristique). Mais c’est une bipédie arboricole, très différente de la nôtre. Ces singes étaient dotés d’un gros orteil opposable extrêmement fort, idéal pour attraper des branches fines, de bras très longs parfaitement adaptés au déplacement par balancement de branche en branche.

Des traits similaires

Toumaï n’était donc peut-être pas bipède comme nous pouvons l’être, et avec ses 35 kg et son petit mètre de hauteur il ne ressemblait de toute manière pas beaucoup à un Homo sapiens. Pour autant, cela ne l’exclut pas de la liste de nos ancêtres. Paradoxalement, ce sont peut-être ses traits les plus éloignés du genre Homo qui vont l’y ramener. En 2019, une équipe menée par le paléoanthropologue éthiopien Yohannes Haile-Selassie, du Muséum d’histoire naturelle de Cleveland (États-Unis), a mis au jour un autre crâne extraordinaire sobrement baptisé MRD (qui correspond à son numéro de collection MRD-VP-1/1). Il appartenait à un Australopithecus anamensis (ancêtre de la célèbre Lucy) qui vivait il y 3,8 millions d’années, donc après Toumaï.

Or dans le magazine La Recherche, le paléoanthropologue Jean-Jacques Hublin, professeur au Collège de France et directeur du département d’évolution humaine à l’Institut Max-Planck de Leipzig, faisait remarquer qu’une partie des traits archaïques de ce crâne rappellent ceux de Toumaï. «MRD est un peu la liaison entre Toumaï et les australopithèques, expliquait-il. Certains de ses traits de caractère sont aussi présents chez Toumaï, comme l’étroitesse de la boîte crânienne ou bien les zones d’insertion des muscles dans la nuque.»

Bipède ou pas, la place de Toumaï dans le buissonnement de l’histoire de l’humanité reste très importante. A-t-il eu une descendance, que l’on pourrait relier à nous? Nous n’aurons jamais la réponse à cette question. Mais ce grand primate faisait assurément partie d’un groupe très proche des individus qui furent nos ancêtres directs.

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Cryogenic ball valves manuf... |
Dual plate check valve manu... |
Boni5933 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Mobile Livescore
| Astuces en tous genre !!!
| Fzmmf